No TAV: Répression et solidarité autour de la construction du TGV Lyon-Turin

Organisé par Secours Rouge - Partager cet évenement:


Depuis 1990, un vaste mouvement de lutte “No TAV” s’oppose au projet de TGV entre Lyon-Turin. La résistance s’est cristallisée dans la vallée de Suse, à 50km de Turin. L’éventail des luttes est à la mesure de son ancrage: manifestations de masse, occupations de terrains, désobéissance civiles et incendies volontaires. La répression répond massivement par des milliers de poursuites et des centaines de condamnation. Les chantiers transformés en camps retranchés sont défendus par l’armée.

Où en est le No TAV aujourd’hui ? Où en sont les luttes, la répression et la solidarité ? Ce sont quelques-unes des questions qui seront abordées avec Valter Ferrarato, membre du No TAV et de la section turinoise du Secours Rouge. Après avoir été condamné à 9 mois pour avoir résisté face à la police devant le tribunal de Turin le 26 juillet 2013. Le procès d’appel débutera le 26 février.

No TAV: Repressione e solidarietà attorno la costruzione del TAV Lione-Torino.

Dal 1990 un ampio movimento “No Tav” si oppone al progetto di TGV sulla tratta Lione-Torino. La resistenza si e’ concentrata in Val di Susa, 50 km. da Torino. La consistenza delle lotte e’ in rapporto al radicamento sociale: manifestazioni di massa, occupazione di terreni, disobbedienza civile e azioni incendiarie. La repressione anch’essa ha preso dimensioni massive, con migliaia di denunce e centinaia di condanne. I cantieri trasformati in fortini militarizzati.

A che punto e’ oggi il movimento No Tav? A che punto si trovano le lotte, la repressione, la solidarieta’? Queste alcune delle questioni che verranno affrontate con Valter Ferrarato, partecipe del No Tav e membro della sezione torinese del Soccorso Rosso. Condannato a 9 mesi per aver resistito contro la polizia di fronte al tribunale di Torino il 26 luglio 2013. Il processo d’appello si terra’ il prossimo 26 febbraio.


Dim 17 fev 2019
De 18:00 à 23:00